Marche pour la culture et les libertés à Auray le 28 mars 2021

La musique c’est comme la bière, ça fait perdre la mesure de soi et le bon sens !
Voilà ce que nous déclame le sous-préfet de Lorient à l’annonce de cette manif à Auray. Nous voici donc entrés dans l’ère des interdictions des rassemblements à caractères festifs.

Et … ça commence mal !
Les chanteuses qui ont chanté en statique à la manif du matin pour le climat ont été dispersées par la police pour cause d attroupement…

Renseignement pris, il s’avère qu’il est officiellement possible de jouer de la musique si c’est en marchant. La vitesse minimale n’est pas précisée, mais n’importe quel chant de lutte étant au minimum à 120 bpm … Adelante.

Par crainte d’une saisie des instruments, accusés d’être des armes de contagion massive, plusieurs musicien·ne·s sont venu·e·s muni·e­·s de leur seule voix. La fanfare invisible, qui a risqué un moment de devenir une fanfare silencieuse mute en troupe chantante qui “veut continuer à danser”.

Peu de cuivres à résonner cette fois, mais quel remontant d’entendre la manif chanter HK …
Non non non non non non Nous on veut ……

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *